Peuples à peau sombre

Les peuples à peau sombre s’éveillent. Ils perdent toute crainte de l’homme blanc. Actuellement, ce dernier n’est vainqueur dans aucun des points où il combat. Partout où il se bat, il lutte contre des hommes dont le teint est pareil au vôtre et au mien. Et ces hommes le battent. Il ne peut plus gagner. Il a remporté sa dernière victoire.

« The Ballot or the Bullet » (« Le bulletin de vote ou le fusil ») discours prononcé le 3 avril 1964 à Cleveland.