Les juifs

Quiconque exprime même une critique juste du juif est instantanément étiqueté comme antisémite. Le juif crie plus fort que n’importe quel autre si quelqu’un le critique. Vous pouvez dire la vérité sur n’importe quelle minorité en Amérique, mais faites une remarque véridique sur le Juif et, si elle n’est pas du genre à lui envoyer des fleurs, alors il va user de sa prise sur les médias pour vous étiqueter comme antisémite. Laissez-moi dire juste un mot au sujet du juif et de l’homme noir. Le juif s’empresse toujours
beaucoup de donner des conseils à l’homme noir. Mais les Juifs ne lui conseillent jamais de résoudre son problème de la manière dont les Juifs résolvaient leur problème. Le juif ne se portait jamais à faire des sit-in ni d’autres activités burlesques de la sorte, y compris en voiture, comme il enseigne aux noirs et les aide à le faire. Les Juifs se sont mis debout et se tenaient en solidarité entre eux, et ils utilisaient leur ultime moyen, l’arme économique. »

Interview dans Playboy (par Alex Haley), mai 1963