Le courage du vote

Il est temps, en 1964, de s’éveiller. Lorsque vous les voyez arriver après s’être entendus d’avance contre vous, montrez-leur que vos yeux se sont ouverts. Il faudra qu’ils choisissent entre le bulletin de vote et le fusil. Si vous avez peur d’utiliser une expression pareille, quittez le pays, retournez cultiver le coton sur votre parcelle, retournez à la ruelle. Ils ont pour eux toutes les voix des noirs, et lorsqu’ils ont ces voix, ils ne donnent rien aux noirs en retour.

« The Ballot or the Bullet » (« Le bulletin de vote ou le fusil ») discours prononcé le 3 avril 1964 à Cleveland.